Triathlon, duathlon ou encore aquathlon, quelles courses pour vous?

Triathlon, duathlon ou encore aquathlon, quelles courses pour vous?

Quelle épreuve pour varier le plaisir ?

Vous souhaitez vous mettre à une épreuve qui vous donnera l’occasion de combiner vos sports préférés, mais hésitez encore entre le triathlon, le duathlon et l’aquathlon ? Nous avons ici les informations qu’il vous faut pour faire votre choix.

Le triathlon

Comme son nom l’indique, le triathlon est un sport qui réunit 3 épreuves (la course à pied, la natation et le vélo). Il demande une grande motivation et une maîtrise relativement bonne des sports pratiqués. Avant de vous mettre au triathlon, vous devez être sûr de pouvoir consacrer un temps assez conséquent à vos entraînements. Cela peut aller dépasser les 15 heures par semaine pour la pratique en amateur et aller jusqu’à 35 heures d’entraînements hebdomadaires pour les professionnels.

Alors que la course à pied est devenue l’un des sports les plus pratiqués par les Français depuis une bonne dizaine d’années, le triathlon n’a réellement connu un essor que depuis peu. Bien qu’il soit un sport d’endurance qui implique beaucoup d’intensité, le triathlon est considéré comme une activité davantage plus divertissante qu’une course à pied. Bien que la gestion de course soit plus complexe, l’enchaînement des 3 sports varie vos sensations et le plaisir acquit durant le parcours.

D’un point de vue bien-être, le triathlon englobe des activités qui font appel à l’ensemble de votre corps. Il est donc très efficace pour entretenir votre corps et votre santé. Le triathlon se décompose sous 3 formats différents : 

  • Le sprint (750 m de natation, 20 km de vélo et 5 km course à pied)
  • Le triathlon olympique (1 500 m de natation, 40 km de cyclisme, 10 km de course à pied)
  • L’Ironman (3 800 m de natation, 180 km de vélo et 42,195 km de course à pied)

Pour une pratique permanente, vous devez au minimum vous équiper en vélo contre-la-montre, en chaussures de courses, et combinaison de natation.

Le duathlon

Dérivé du triathlon, le duathlon est un sport qui combine la course à pied et le vélo. Vous débuterez par de la course à pied avant de passer à l’épreuve du cyclisme pour finir avec une dernière course à pied. Donc vous savez déjà quelle discipline choisir en fonction de votre affinité avec la natation. Le triathlon combine donc 2 disciplines qui sont très portées sur l’endurance et vous permet de travailler votre cardio. Il vous permet donc de concentrer vos entraînements sur des disciplines qui peuvent se pratiquer en groupe. Vous avez également la possibilité de programmer vos séances pratiquement toute l’année. Avec 1 h à 2 h d’entraînement hebdomadaire, vous aurez largement de quoi préférer.

Gérée par la Fédération internationale du triathlon, la discipline du duathlon offre 2 distances officielles possibles :

  • Duathlon standard ou olympic : 10 km de course à pied, 40 km de vélo et 5 km de course à pied
  • Duathlon sprint : 5 km de course à pied, 20 km de vélo, puis 2,5 km de course à pied

Le duathlon est donc plus accessible pour débuter si vous souhaitez par la suite vous mettre au triathlon. Toutefois, le biathlon est un sport, tout de même, très physique. La première course à pied demande de l’explosivité, tandis que la deuxième étape à pied demande beaucoup d’endurance pour les pieds déjà mis à rude épreuve par l’épreuve à vélo. Travailler les transitions s’avère des plus pratiques pour gratter quelques secondes au chrono, surtout pour les formats courts.

L’Aquathlon

Pour ceux qui sont plus natation que cyclisme, l’aquathlon est ce qu’il vous faut. En effet, l’aquathlon est un sport dont le parcours enchaîne la natation et la course à pied. La transition (le changement de discipline) se fait sans aide extérieure et sans arrêt du chronomètre. La gestion de cette dernière est donc aussi importante qu’en duathlon. L’aquathlon peut se pratiquer en individuel, en binôme ou en relais. Contrairement aux compétitions de triathlon qui nécessite la nage en eau libre, le parcours à la nage dans l’aquathlon peut se faire en bassin. Il vous sera donc plus facile de trouver un lieu d’entraînement pour l’aquathlon que pour le triathlon. Ce point est crucial pour le choix d’un sport à pratiquer sur le long terme.

Le point commun de ces 2 disciplines réside dans l’importance de la maîtrise des mouvements de crawl et de la respiration pour l’épreuve de la nage. Et comme la nage fera appel à l’ensemble des muscles de votre corps, il est plus judicieux de faire de la musculation en parallèle.

Tout comme pour le triathlon et le biathlon, la pratique régulière de l’aquathlon vous procure une bonne endurance physique et psychologique. 

Découvrez aussi

Comment choisir vos chaussures spéciales running ?
Ce qu'il faut considérer pour choisir ses chaussures de runn
Lire l'article